Vous me posez parfois des questions pratique par mail ou par message privé sur les réseaux sociaux. Pour simplifier la préparation de votre voyage, j’ai rassemblé dans cette FAQ toutes ces questions déjà reçues, et toutes celles que je me poserais à votre place !

Généralités

Prague-Pont-Charles-Un-Tour-A-Prague

Quand venir à Prague ?

Pour ça, j’ai écrit un article complet ! 🙂 Vous y trouverez toutes les infos nécessaires pour choisir quelle période vous convient le mieux.

Quel est le décalage horaire avec la France ?

Aucun ! La France et la Tchéquie sont sur le même fuseau horaire. L’heure à votre montre sera donc la même, mais le soleil se lève et se couche plus tôt à Prague qu’à Paris. Durant votre séjour, vous pourrez voir le Méridien de Prague.

Horloge astronomique Prague, visite guidée

Quels sont les incontournables à visiter à Prague ?

Tout dépend de ce qui vous intéresse et du temps que vous avez à passer sur place, mais j’ai recensé quelques idées ici. Vous pouvez faire ce programme en deux jours intenses, ou en trois jours plus tranquilles. Un article est en préparation pour vous donner des conseils pour des séjours plus longs.

En cas de pépin de santé, que faire ?

Si vous êtes citoyen européen, vous devez avoir avec vous votre carte européenne d’assurance maladie. Elle vous permettra de bénéficier du remboursement habituel de vos soins.

L’hôpital de Motol est recommandé pour les étrangers : rendez-vous aux urgences, et vous serez pris en charge en anglais.

Si vous n’êtes pas citoyen européen, rendez-vous tout de même à Motol. Les frais seront à votre charge, mais vous pourrez peut-être vous les faire rembourser, selon le système de santé de votre pays d’origine, ou selon l’assurance voyage liée à votre carte bleue.

Quels sont les meilleurs endroits pour admirer la vue à Prague ?

Mémorial de Vitkov, statue de Jan Zizka, Colline de Vitkov, Un Tour à Prague

Encore une question qui va faire l’objet d’un article dédié, car les endroits sont nombreux ! En voici déjà quelques uns :

  • La tour de Petrin, charmante tour d’observation de la fin du XIXè siècle.
  • Riegrovy Sady, idéal pour les couchers de soleil. Le petit + : le Beergarten, pour profiter du panorama en sirotant une petite mousse bien fraîche.
  • La colline de Vitkov, avec son étrange mémorial du communisme et sa monumentale statue équestre.
  • Le Parc de Letna, avec son métronome géant, la vue sur Prague y est incroyable.
  • La terrasse du restaurant T-Anker, au sommet du centre commercial Kotva, à la limite entre Nouvelle Ville et Vieille Ville.

Les transports

Comment se déplacer à Prague ?

Tram-Prague-automne-FAQ-UnTour-A-Prague

À pieds, à cheval, en voiture, ou en bateau à voile ? À Prague, vos meilleurs alliés sont vos pieds et le réseau de transports en commun !

Le centre de Prague est assez petit : on peut très facilement se déplacer à pieds. Si les grosses balades ou un peu de dénivelé ne sont pas votre tasse de thé, le métro et les nombreux trams du réseau praguois vous emmèneront où vous voulez ! Très fiable et peu cher, c’est vraiment le meilleur moyen de se déplacer facilement dans la capitale tchèque. Vous pouvez acheter vos tickets dans les stations de métro, sur l’application Litacka ou directement dans les trams. Attention, il n’y a pas de distributeur de tickets dans les bus, pensez à anticiper si vous devez emprunter ce moyen de transport !

Et le vélo, me direz-vous ? Il est possible de se déplacer à vélo, même si à mon sens ce n’est pas le meilleur moyen de transport à Prague. En effet, la plupart des rues sont pavées, et il y a très peu de pistes cyclables. Par ailleurs, les automobilistes ne sont pas habitués à partager la route avec les cyclistes, ce qui rend l’exercice assez dangereux !

Où puis-je garer ma voiture à Prague ?

La plupart des places de parking son payantes à Prague, et vous garer gratuitement sera compliqué. Vous pouvez trouver des places gratuites dans certains quartiers excentrés, où vous pourrez laisser votre voiture le temps de votre séjour. C’est le cas de Bohdalec ou de Velka Chuchle, par exemple.

Vous pouvez également utiliser le site Mr.Parkit, qui recense des parkings privés à louer pour des tarifs généralement abordables.

Il existe aussi des parkings P+R, situés proche des grandes stations de métro. Les tarifs sont plus intéressants que ceux des parcmètres du centre-ville. La liste des parkings et les tarifs sont indiqués ici.

La dernière options, ce sont bien sûr les places de stationnements classiques, payantes en centre-ville. Il existe plusieurs types de zones de stationnement:

  • Zone bleue : réservée aux résidents titulaires d’un abonnement.
  • Zone violette : mixte entre les locaux et les visiteurs, payable à l’horodateur ou sur l’application Virtual Parking Meter.
  • Zone orange : réservée aux locaux, mais pour une durée (très) limitée.

Comment aller de la gare au Centre-ville ?

La gare est dans le centre-ville ! 🙂 En sortant du train à la Gare Principale (Hlavni Nadrazi), vous êtes à quelques pas seulement de la Place Venceslas. Si vous souhaitez aller plus loin, la ligne C du métro praguois passe par la gare.

gare-principale-prague-hlavni-nadrazi-FAQ

Comment aller de l’aéroport au Centre-Ville ?

Vous avez plusieurs options pour rallier le centre de Prague depuis l’aéroport.

  • Le taxi : la course vous coûtera environ 28 euros (694 czk). Attention à ne pas vous faire escroquer : tous les taxis praguois ne sont pas honnêtes ! Veillez à ce que le tarif annoncé soit proche de ces 700czk. Il est recommandé de réserver votre taxi à l’avance pour éviter tout désagrément.
  • La navette Airport express : pour environ 4 euros par adulte, cette navette vous dépose à la Gare Principale de Prague en 40 minutes. Le départ se fait toutes les demi-heures.
  • Les transports en commun : c’est l’option que je recommande généralement. Les bus 119 et 100 vous déposent respectivement sur la ligne A et la ligne B, d’où vous pouvez rejoindre n’importe que endroit de la ville. Vous êtes en une demi-heure en centre-ville, et les bus partent toutes les 15 minutes de l’aéroport.

Attention cependant à votre horaire d’arrivée : les horaires de nuits des transports, ou les tarifs nocturnes des taxis peuvent varier !

L’argent

Quelle monnaie utilise-t-on en Tchéquie ?

Nous utilisons la couronne tchèque. 1 euro équivaut environ à 25 czk, cela peut varier selon les cours des monnaies. N’hésitez pas à installer une application de conversion de monnaie pour vous faciliter la vie pendant votre séjour !

Comment payer à Prague ?

Vous pouvez payer par carte bleue (Visa comme Mastercard) dans la plupart des commerces, avec votre carte française. Le tout est de refuser systématiquement la conversion proposée par le terminal de paiement. Vous pouvez aussi retirer directement des couronnes tchèques dans les distributeurs de billets de la ville, là encore en ayant soin de refuser le taux de conversion garanti (qui est toujours très désavantageux pour vous). Vous aurez peut-êtres quelques frais bancaires, mais toujours moins que les taux de change et les commissions des bureaux de change…

Où changer mon argent à Prague ?

Si vraiment vous préférez arriver à Prague avec des euros et que vous souhaitez les changer, soyez vigilants : beaucoup de bureaux de change appliquent des taux désavantageux, voire carrément malhonnêtes. Heureusement, il existe une carte qui recense les bureaux de changes honnêtes de Prague, vous la trouverez ici.

Se loger à Prague

Quels sont les meilleurs quartiers pour se loger ?

vrsovice-prague

Prague est une ville très safe, donc la question de la sécurité du quartier ne se pose pas ici. En revanche, l’accessibilité de certaines zones ou le bruit de certaines rues sont à prendre en compte.

Je recommande donc en général d’éviter la Vieille Ville : il y a énormément de touristes, les calèches font beaucoup de bruit sur les pavés, les gens sont parfois bruyants jusque tard dans la nuit… Bref, c’est très joli, mais pas forcément le plus agréable pour séjourner plusieurs nuits.

Préférez la Nouvelle Ville ou Mala Strana si vous souhaitez rester dans l’hyper-centre, ou éloignez-vous un peu vers Dejvice, Vinohrady, ou même Smichov ou Vrsovice. Ces quartiers sont un tout petit peu plus éloignés du centre, mais le réseau de transports est tel que vous serez dans la ville historique en un rien de temps.

Se nourrir à Prague

Quels sont les meilleurs restaurants ?

Cette question est vaste et mériterait un article à elle toute seule (c’est d’ailleurs prévu). Outre le fait qu’il y a une multitude de restaurants à Prague, le resto idéal pour vous dépendra de nombreux facteurs, tels que votre budget, votre éventuel régime, votre curiosité, aussi…

Bref, je ne pense pas pouvoir satisfaire tout le monde, mais voici tout de même une toute petite sélection de bonnes adresses.

  • U provaznice : un restaurant tchèque authentique, caché dans une ruelle entre la Place de la Vieille Ville et la Place Venceslas. Plats traditionnels et bonnes bière, c’est une adresse sérieuse, et à des tarifs honnêtes (contrairement à nombre de restaurants dans cette zone…).
  • Malostranska Beseda : encore un restaurant tchèque authentique, mais de l’autre côté de la rivière, dans le quartier baroque de Mala Strana. Plats traditionnels, menus du jour très bon-marché, bonne bière… Je recommande !
  • Divadlo Pokracuje : proche du château, ce restaurant très agréable sert une excellente nourriture, et dispose d’une chouette terrasse qui surplombe la ville. À tester aux beaux jours !
  • Kampa Park : pour un événement particulier, cet endroit est idéal. On change nettement de standing par rapport aux restaurants traditionnels mentionnés plus haut. De bons plats plus proches de la gastronomie que du ragoût traditionnel, et d’excellents vins pour accompagner le tout.

Faut-il laisser des pourboires dans les restaurants ?

Oui ! Il est de coutume de laisser environ 10 % du montant de la note. En effet, le service n’est généralement pas inclus dans le prix du repas, et les restaurants comptent sur les pourboires pour rentrer dans leurs frais.

Laisser un pourboire sur la table n’est pas dans les coutumes locales. Lorsque le serveur vous annonce le prix à payer, il vous faut faire un peu de calcul mental, et lui donner oralement le montant que vous souhaitez payer au total. Par exemple, si votre note s’élève à 500czk, vous direz au serveur « 550 ».

Si vraiment vous n’êtes pas satisfait du restaurant ou du service, bien sûr, vous pouvez tout à fait décider de ne pas laisser de pourboire !

Avec les enfants

Que faire avec des enfants à Prague ?

  • Les aires de jeu : il y en a partout dans la ville, très bien entretenues, et avec des installations pour les enfants de tous les âges.
  • Le musée du jouet : situé dans l’enceinte du château de Prague, il constituera une pause idéale pour vos enfants !
  • Le musée de l’agriculture : très interactif et instructif, vous et vos enfants pourrez tout apprendre sur la production de nourriture, de la graine à l’assiette. Un must do toujours très apprécié (mes enfants confirment!).
  • Le funiculaire de Petrin : un moyen de transport qui sort de l’ordinaire, pour le plus grand plaisirs de tous ! Si vous le prenez aux beaux jours, vous trouverez en arrivant au sommet de la colline sur un joli carrousel du XVIIIè siècle, sur lequel vos bambins pourront fièrement chevaucher des étalons blancs.

Il y a encore une foule de choses à faire avec vos enfants, bien entendu ! Mais tout mettre dans cet article le rendrait vraiment trop long, donc l’article complet arrive bientôt !

Les taxis ont-ils facilement des sièges bébé ?

Oui. Si vous prenez, par exemple, un taxi à l’aéroport, il est fort probable que l’on vous propose directement un siège auto. Si vous prenez le taxi vous-même depuis le centre-ville, pensez à réserver le siège bébé pour être sûrs que le taxi soit équipé.

Bébé-Prague-FAQ-Visite-guidée

Les musées ont-ils, généralement, des toilettes avec table à langer ?

Oui ! Les mamans tchèques restent généralement 3 ans à la maison après la naissance de leurs enfants. Ainsi, la plupart des lieux publics sont assez bien équipés pour les petits, de façon à ce que leurs mères puissent avoir une vie culturelle et sociale. Les musées sont donc la plupart du temps équipés de tables à langer.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *